Initiation truite aux leurres

Direction les berges des cours d’eau de 1ère catégorie avec Rémi pour une séance de pêche de la truite aux leurres.Rémi guidage pêche truite

Les objectifs de la session étaient multiples: travailler la lecture de l’eau, améliorer la précision des lancers et, si possible, prendre quelques poissons!Rémi guidage pêche truite

 Les conditions sont parfaites, les poissons sont présents mais très méfiants, obligeant Rémi à passer en mode lanceur d’élite. Ça tombe bien c’est pour ça qu’il est venu et à force de persévérance (et après beaucoup de suivies et quelques décrochées) il ouvre le compteur!Rémi guidage pêche truite

La truite n’est pas grande mais, peu importe c’est une truite et surtout la 1ère aux leurres pour Rémi! S’en suit une 2ème un peu plus grosse.Rémi guidage pêche truite

Changement de secteur (et de conditions météo!) et après avoir insisté sur un poste prometteur, c’est une belle truite d’environ 25 cm qui se glisse dans l’épuisette. Quelques photos puis la belle retourne de là où elle est venue.Rémi guidage pêche truiteRémi guidage pêche truiteRémi guidage pêche truite

Bilan de la session: quelques truites et même un tacon (petit saumon), des leurres qui se posent (quasiment à chaque fois) au bon endroit et la découverte d’un biotope magique!

Alors si vous aussi vous voulez découvrir cette pêche à la fois technique et ludique dans un cadre exceptionnel, n’hésitez pas à me contacter: Réservation

Rémi guidage pêche truite

De l’or dans les ruisseaux

Mis en avant

Alors que la cohue de l’ouverture est passée et que les traces de pieds s’effacent dans le sable et la boue, c’est l’heure de retrouver la tranquillité des bords des rivières et des ruisseaux tandis que les truites reprennent leurs cachettes habituelles. Quand je recherche la truite, l’essentiel de ma pêche va se faire aux leurres : petits jerkbaits ou crankbaits et des petits shads ou finesse pour les leurres souples. Avec un tel choix de densités, de formes et de couleurs il y a de quoi faire face à toutes les situations. Qu’ils soient en mode alimentaire, attaque réflex ou défense de territoire, il y a toujours un leurre qui correspond à la situation.

DSC02076 DSC02068

Le niveau d’eau exceptionnellement haut de ce début de saison oblige à alterner entre leurres suspendings, coulants et plongeants. Pour ce faire, j’ai 2 incontournables : le Gunki Gamera 50 SP et le Chubby Minnow S 35 de chez Illex.

Le Gunki Gamera me sert de leurre de prospection, qui grâce à ses billes et sa nage erratique combiné a une récupération en « stop and go », fait bouger même les truites les plus apathiques. Si le poisson tape simplement dans le leurre ou se contente de suivre alors il est temps de passer en mode furtif. Je repasse alors avec le Chubby Minnow, qui a le gros avantage d’être silencieux, mais dont l’action totalement folle, déclenche même les truites les plus méfiantes.

DSC02036-001 DSC02039-001 DSC02069

Il ne faut pas hésiter à insister sur un poste prometteur où l’on a repéré un poisson. Pour faire mordre un poisson il faut être dans sa zone d’attaque, et moins le poisson à envie de bouger, plus cette zone se rétrécit. Le fait de déclencher ou non une touche, peut se jouer à un passage à quelques centimètres à droite ou à gauche de la zone d’attaque. Même si une truite viendra gober une mouche en surface, certaines fois, c’est à nous d’aller la chercher. La profondeur de ces postes oblige alors à sortir les grandes bavettes ou les leurres souples comme le Grubby Shad ou le Still Gun afin d’aller racler le fond. Petite astuce, je n’hésite pas à lester mes poissons nageurs avec des pastilles en tungstène afin de modifier leur densité et d’augmenter leur stabilité dans les fortes vaines d’eau.

DSC02071 DSC02028-001

La recherche de la truite est une pêche technique dont les principes sont l’observation et l’adaptation mais la récompense en est à la hauteur, car sous la surface, des lingots d’or nagent !

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau

Yannick Line, Guide de Pêche en Bretagne

Retour sur l’ouverture de la truite

Mis en avant

Après l’attente c’est enfin l’heure d’aller traquer dame fario, j’avais initialement prévu de faire l’ouverture 2014 au toc, mais chasser le naturel et il revient au galop ! Même si, au vu des conditions, le toc serait la technique la plus rentable, j’ai des choses que j’ai envie de vérifier, notamment l’efficacité du Grubby Shad à déjouer la méfiance légendaire des truites farios! Petite nouveauté et non des moindres, je suis accompagné d’une équipe de France 3 Bretagne venue faire un sujet sur ce moment si spécial qu’est cette première journée de pêche de la saison (cliquez sur le lien pour visualiser le reportage) : Reportage ouverture Fr3.

DSC01880

Les poissons ne sont pas très actifs et il faut les chercher vraiment au fond, j’associe mon Grubby Shad coloris Green Ayu à une tête G’Slide en 3.5g, par contre dès que le courant est moins soutenu ou les postes moins profonds, je monte une tête G’Foot en 3.5g. La tête G’Slide permet une meilleur pénétration dans l’eau et sa forme fait office de bavette et plaque le leurre dans le fond. La tête G’Slide par contre va permettre à mon leurre d’avoir une action plus lente et un rolling plus prononcé.  Comme pour pêcher au toc, il faut adapter sa plombée en fonction des conditions. 6 truites se laisseront séduire par les vibrations du Grubby Shad, toutes calibrées entre 25 et 27 cm.

IMG_20140308_083638 DSC01871 DSC01872

Pour finir la journée, direction le plan d’eau communal pour s’amuser sur des truites de lâchées et surtout passer un petit moment en famille avec mes 2 garçons, bon je prends tout de même 2-0 par mon plus grand avec un Gigan 39 F coloris Blue Mud…

DSC01953

Le lendemain, c’est toujours aux leurres mais cette fois ci au poisson nageur, Gamera 50 coloris Flash Trout Fry et Mettalic Minnow, que je retourne au bord des ruisseaux. La technique du jour : laisser le courant emporter le leurre et ainsi créer un « ventre » avant d’entamer la récupération. Le leurre est présenté de façon plus naturelle et les truites interceptent le leurre en fin de virage juste au moment de faire face au courant, sur les 15 truites prises, 13 l’on été de cette façon.  Vous pouvez retrouver toutes les explications ici (cliquez sur le lien) : Présentations courbes, un article technique de David Pierron.

DSC02015 DSC02024

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau.

Truite, truite et encore truite !

Mis en avant

La cohue de l’ouverture étant passée, c’est l’heure de retrouver la tranquillité des bords des rivières et des ruisseaux. Les traces de pieds s’effacent dans le sable et les truites reprennent leurs postes habituels. Comme à mon habitue, ma pêche va se faire aux leurres et principalement aux leurres durs. Ce que j’adore avec les poissons nageurs c’est que l’on va jouer sur différents types de réactions en fonction de l’activité des truites : alimentaire, attaque réflexe ou défense de territoire. Retour en images sur ces instants de bonheur au bord de l’eau.

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau.

DSC02027-001 DSC02071 DSC02018 DSC02036-001 DSC02068 DSC02076 DSC02028-001 DSC02024 DSC02073 DSC02025 DSC02069 DSC02039-001 DSC02070