Sortie sur Guerlédan avec Kilian

Kilian avait gagné une sortie pêche lors d’une compétition de pêche en float tube organisée par le Breizh Carna Club dont il est membre. Direction le lac d Guerlédan pour une sortie leurres pour ce jeune pêcheur et son père. Les techniques du jour : lame, verticale et souple à gratter.

100_3342 Perche de Guerlédan Perches de Guerlédan Sandre de Guerlédan Sandre de Guerlédan Perche de Guerlédan Perche de Guerlédan Brochet de Guerlédan

Article dans le magazine La Pêche et les Poissons

Mis en avant

Dans l’édition n° 829 du mois de juin du magazine La Pêche et les Poissons, j’ai eu la joie de découvrir un article écrit par David Gauduchon relatant une partie de pêche que nous avons fait ensemble il y a quelques mois! Un énorme merci à toi pour ce super article David.

39 40 41 42 43

 

De l’or dans les ruisseaux

Mis en avant

Alors que la cohue de l’ouverture est passée et que les traces de pieds s’effacent dans le sable et la boue, c’est l’heure de retrouver la tranquillité des bords des rivières et des ruisseaux tandis que les truites reprennent leurs cachettes habituelles. Quand je recherche la truite, l’essentiel de ma pêche va se faire aux leurres : petits jerkbaits ou crankbaits et des petits shads ou finesse pour les leurres souples. Avec un tel choix de densités, de formes et de couleurs il y a de quoi faire face à toutes les situations. Qu’ils soient en mode alimentaire, attaque réflex ou défense de territoire, il y a toujours un leurre qui correspond à la situation.

DSC02076 DSC02068

Le niveau d’eau exceptionnellement haut de ce début de saison oblige à alterner entre leurres suspendings, coulants et plongeants. Pour ce faire, j’ai 2 incontournables : le Gunki Gamera 50 SP et le Chubby Minnow S 35 de chez Illex.

Le Gunki Gamera me sert de leurre de prospection, qui grâce à ses billes et sa nage erratique combiné a une récupération en « stop and go », fait bouger même les truites les plus apathiques. Si le poisson tape simplement dans le leurre ou se contente de suivre alors il est temps de passer en mode furtif. Je repasse alors avec le Chubby Minnow, qui a le gros avantage d’être silencieux, mais dont l’action totalement folle, déclenche même les truites les plus méfiantes.

DSC02036-001 DSC02039-001 DSC02069

Il ne faut pas hésiter à insister sur un poste prometteur où l’on a repéré un poisson. Pour faire mordre un poisson il faut être dans sa zone d’attaque, et moins le poisson à envie de bouger, plus cette zone se rétrécit. Le fait de déclencher ou non une touche, peut se jouer à un passage à quelques centimètres à droite ou à gauche de la zone d’attaque. Même si une truite viendra gober une mouche en surface, certaines fois, c’est à nous d’aller la chercher. La profondeur de ces postes oblige alors à sortir les grandes bavettes ou les leurres souples comme le Grubby Shad ou le Still Gun afin d’aller racler le fond. Petite astuce, je n’hésite pas à lester mes poissons nageurs avec des pastilles en tungstène afin de modifier leur densité et d’augmenter leur stabilité dans les fortes vaines d’eau.

DSC02071 DSC02028-001

La recherche de la truite est une pêche technique dont les principes sont l’observation et l’adaptation mais la récompense en est à la hauteur, car sous la surface, des lingots d’or nagent !

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau

Yannick Line, Guide de Pêche en Bretagne

Retour sur l’ouverture de la truite

Mis en avant

Après l’attente c’est enfin l’heure d’aller traquer dame fario, j’avais initialement prévu de faire l’ouverture 2014 au toc, mais chasser le naturel et il revient au galop ! Même si, au vu des conditions, le toc serait la technique la plus rentable, j’ai des choses que j’ai envie de vérifier, notamment l’efficacité du Grubby Shad à déjouer la méfiance légendaire des truites farios! Petite nouveauté et non des moindres, je suis accompagné d’une équipe de France 3 Bretagne venue faire un sujet sur ce moment si spécial qu’est cette première journée de pêche de la saison (cliquez sur le lien pour visualiser le reportage) : Reportage ouverture Fr3.

DSC01880

Les poissons ne sont pas très actifs et il faut les chercher vraiment au fond, j’associe mon Grubby Shad coloris Green Ayu à une tête G’Slide en 3.5g, par contre dès que le courant est moins soutenu ou les postes moins profonds, je monte une tête G’Foot en 3.5g. La tête G’Slide permet une meilleur pénétration dans l’eau et sa forme fait office de bavette et plaque le leurre dans le fond. La tête G’Slide par contre va permettre à mon leurre d’avoir une action plus lente et un rolling plus prononcé.  Comme pour pêcher au toc, il faut adapter sa plombée en fonction des conditions. 6 truites se laisseront séduire par les vibrations du Grubby Shad, toutes calibrées entre 25 et 27 cm.

IMG_20140308_083638 DSC01871 DSC01872

Pour finir la journée, direction le plan d’eau communal pour s’amuser sur des truites de lâchées et surtout passer un petit moment en famille avec mes 2 garçons, bon je prends tout de même 2-0 par mon plus grand avec un Gigan 39 F coloris Blue Mud…

DSC01953

Le lendemain, c’est toujours aux leurres mais cette fois ci au poisson nageur, Gamera 50 coloris Flash Trout Fry et Mettalic Minnow, que je retourne au bord des ruisseaux. La technique du jour : laisser le courant emporter le leurre et ainsi créer un « ventre » avant d’entamer la récupération. Le leurre est présenté de façon plus naturelle et les truites interceptent le leurre en fin de virage juste au moment de faire face au courant, sur les 15 truites prises, 13 l’on été de cette façon.  Vous pouvez retrouver toutes les explications ici (cliquez sur le lien) : Présentations courbes, un article technique de David Pierron.

DSC02015 DSC02024

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau.

Truite, truite et encore truite !

Mis en avant

La cohue de l’ouverture étant passée, c’est l’heure de retrouver la tranquillité des bords des rivières et des ruisseaux. Les traces de pieds s’effacent dans le sable et les truites reprennent leurs postes habituels. Comme à mon habitue, ma pêche va se faire aux leurres et principalement aux leurres durs. Ce que j’adore avec les poissons nageurs c’est que l’on va jouer sur différents types de réactions en fonction de l’activité des truites : alimentaire, attaque réflexe ou défense de territoire. Retour en images sur ces instants de bonheur au bord de l’eau.

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau.

DSC02027-001 DSC02071 DSC02018 DSC02036-001 DSC02068 DSC02076 DSC02028-001 DSC02024 DSC02073 DSC02025 DSC02069 DSC02039-001 DSC02070

Ouverture de la truite et reportage sur Fr3 Bretagne

Mis en avant

J’avais initialement prévu de faire mon ouverture au toc, mais l’appel du leurre fut trop fort et c’est donc au Grubby Shad en 6cm de chez Gunki que j’ai retrouvé Dame Fario. De plus, j’étais suivi par une équipe de Fr 3 Bretagne, venue faire un reportage sur l’ouverture à la truite dans les cours d’eau de 1ère catégorie (cliquez sur le lien pour visionner le reportage): Ouverture truite 2014. En tout cas le Gruby Shad aura fait ses preuves avec pas moins de 6 truites toutes calibrées entre 25 et 27 cm, bref que du bonheur 🙂

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau.

IMG_20140308_083638 IMG_20140308_075656

Pêche de nuit à la carpe suite

Deuxième nuit au Lac à carpes et changement de météo: grand soleil et +10°C au thermomètre, autant dire que les conditions sont agréables mais m’inspirent que moyennement confiance. Certains jeunes sont revenus, pour d’autres c’est la première fois. Juste le temps d’expliquer aux nouveaux les règles de fonctionnement et de sécurité, de montrer le matériel et les différents montages et qu’ils installent leurs affaires  qu’un des détecteurs se met à bipper! Cool je me suis trompé! Je passe rapidement la canne à Axel, mais les sensations sont étranges, ça ne ressemble pas vraiment à une carpe. Axel me dit rapidement qu’il ne sent plus rien au bout de la canne et une fois que je la reprend en main je comprend de suite, le poisson s’est décroché. Bon ce n’est pas grave, en même temps je ne suis même pas certain que le poisson était vraiment piqué (il y a beaucoup de brèmes et de très gros gardons…). On replace le montage grâce au bateau amorceur pour la plus grande joie des jeunes (et moins jeunes), puis commence l’attente de la prochaine touche…Et oui, la pêche c’est aussi l’attente, alors on passe le temps à parler montages, techniques de pêche, découvrir des petites surprises que nous réserve la nature avec un magnifique petit triton et surtout à rigoler, beaucoup rigoler! Certains auront attendu toute la nuit avant d’être récompensés au petit matin par un magnifique poisson inconnu: le « Blue Hugo Fish » !

Axel combat poisson fantome Petit triton Photo by Antoine Guiot Photo by Antoine Guiot Cannes carpe Photo group ac Blue Hugo Fish

Pêche de nuit à la carpe

Comme tous les étés, j’organise des nuits de pêche à la carpe au Carpodrôme de Blavet Valley Lakes (cliquez sur le lien pour découvrir le domaine) dans le cadre des activités des Pass’Sports et Loisirs de Pluméliau pour les jeunes de 8 à 17 ans. Les jeunes passent d’une à trois nuits au bord de l’eau avec comme programme: découverte de la pêche de la carpe, nuit sous tente ou à la belle étoile et si tout se passe bien réveil à 3 heures du matin par un BIPPPPPPPPPPPP BIPPPPPPPPPPPPPP….!

Autant la météo n’était pas vraiment de notre côté cette nuit, que les poissons l’étaient: plusieurs départs tout au long de la session, dont un qui s’est concrétisé par la mise au sec de cette belle carpe miroir de 8kg, poisson qui est retourné très rapidement finir de remplir son rôle de future maman !

Arthur pêche de nuit carpe Youn pêche de nuit carpe Eloan pêche de nuit carpeTitouan, Mathilinic, Mathias, Eloan, Johann, Tom, Robain, Yaël Arhtur et Youn pêche de nuit carpe