Verticale en Vilaine

J’avais donné rendez-vous à Michel sur la Vilaine pour une initiation à la pêche en verticale et au leurre souple en linéaire light, les conditions n’étaient pas évidentes mais j’avais un pêcheur très doué à bord. Le courant était fort et l’activité des poissons très aléatoire mais Michel a su appliquer à la lettre mes conseils et pour une première à la verticale s’est vraiment bien débrouillé. Au bilan de cette journée d’initiation : une dizaine de perches, 4 sandres et une brème (pour moi !)

Perches de Vilaine No release, no glory, the Gunki Spirit Perche au Grubby Shad ???????????????????????????????Tight lines & à bientôt sur ou au bord de l’eau

Yannick

Guidage « Père & Fils » Acte 2

Mis en avant

L’heure de la revanche a sonné (cf. Guidage « Père & Fils » Acte 1), nous voilà sur le lac de Guerlédan. But du guidage : la découverte de la verticale en lac de barrage mais avant tout une chance pour Yves de prendre sa revanche sur son père, petit rappel des points : Yves : 0 – Jean Jacques : 1.

La journée commence tranquillement avec 2 sandres puis Jean Jacques se fait couper par un beau brochet (estimé à 80cm), le poste habituellement productif semble vide on décide de changer de coin et en même temps de rechercher le soleil ! Je décide de prospecter une petite anse et quasiment toute la pêche se fera là ! Comme sur la Vilaine, les poissons sont dans 7 à 8,5 mètres, c’est donc l’œil rivé sur le sondeur que nous effectuons nos dérives. Père et fils se livrent un combat sans merci où tous les coups sont permis : déconcentration, pêcher (et attraper un sandre) pendant que l’autre mange…bref pas de pitié et au moment de quitter l’anse Yves a un poisson d’avance. Profitant du retour pour pêcher un dernier poste avant la fin de la session, Yves conforte son avance avec un super poisson. Bilan de la journée : 9 poissons dont 2 d’avance pour Yves, soit au terme de ces 2 journées une égalité entre père et fils, 1 point pour Jean Jacques et 1 point pour Yves.

Evidemment qu’il n’est pas possible d’en rester à ce score, donc dès que Jean Jacques repasse dans le coin, on remet ça et cette fois ci sur un autre plan d’eau à moins que ce soit en 1ère catégorie dès l’ouverture de la truite !

Tight lines & à bientôt sur, dans ou au bord de l’eau.

DSC01452 DSC01440 DSC01429 DSC01433 DSC01445 DSC01446 DSC01427 DSC01448 DSC01438 DSC01413

Guidage « Père & Fils » Acte 1

Mis en avant

Yves voulait faire découvrir la verticale à son père, en vacances dans le secteur, tout comme lui l’avait découvert un peu plus tôt dans l’année (cf. « Stage vertical »). On commence donc par une sortie en Vilaine pour une découverte de la verticale en fleuve puis dans un deuxième temps ce sera au lac de Guerlédan. Lors d’une précédente sortie j’avais trouvé des poissons dans les 11 mètres mais là, la récente augmentation de la température de l’eau pouvait laisser présager également une remontée des poissons dans la couche d’eau. Et ce fut le cas, l’ensemble des poissons pris ce jour là fut dans 8 à 8,5 mètres, comme quoi quelques degrés en plus peuvent radicalement changer la donne.

Yves est en tête sur le bateau et je pêche derrière lui, son père Jean-Jacques, pêche de l’autre côté. Ainsi Yves et son père passent en premier sur les poissons et ma position me permet de guider le bateau, exploiter le sondeur et procéder à diverses vérifications taille-forme-coloris…des leurres. Le « battle » père-fils a fait rage toute la journée et au terme d’une lutte acharnée, de grosses rigolades, chambrages en règle et de 8 poissons pris, c’est Jean-Jacques qui terminera en tête avec un sandre d’avance sur Yves ! Père 1 point et fils 0 point, la revanche se fera sur Guerlédan, tout est encore jouable !

Un grand merci au magasin « Au Royaume de la Pêche » (cliquez sur le lien pour visiter leur site) pour l’envoi en express des leurres pour Yves et Jean-Jacques 🙂

Tight lines & à bientôt sur, dans ou au bord de l’eau.

DSC01162 DSC01143 DSC01167 DSC01169 DSC01171

Guidage « Verti en Vilaine »

Mis en avant

C’est un autre Olivier (cf. Guidage « Pike in the mist ») qui m’accompagnait à la pêche aujourd’hui. Autodidacte de la pêche en verticale, Olivier voulait faire un point sur sa technique et approfondir sa pratique. On commence avec les valeurs sûres en termes de couleur et de vibrations, mais la matinée est peu productive. Olivier prendra un sandre et en décrochera un beau. C’est uniquement après la pause repas que les choses plus sérieuses commencent avec un vrai pique d’activité au crépuscule. Une chose est certaine, Olivier maitrise la technique et malgré des poissons chipoteurs et peu mordeurs, il terminera sa journée avec pas moins de 7 poissons au compteur. Certes pas de monstres, mais vue les résultats des autres bateaux sur l’eau, l’activité des poissons et l’absence de paterne clairement identifiable, Olivier a vraiment bien pêché.

Tight lines et au plaisir de se recroiser au bord ou sur l’eau.

DSC01050 DSC01053 DSC01057 DSC01064

Stage verticale

Mis en avant

Cet été, j’avais promis un stage « verti » pour Yves. Enfin les conditions étaient réunis, nous avons donc pris la direction du Lac de Guerlédan et la Vilaine afin que je puisse lui faire découvrir cette pêche technique mais tellement efficace dans deux biotopes différents. Au programme du stage: choix des formes et des couleurs des leurres, quelles animations faire, comment prospecter les différents postes, l’interprétation du sondeur et l’utilisation des waypoints… Bilan des 2 jours: 12 sandres, 5 perches, 1  brochet et un Yves accro aux « châtaignes » que l’on ne ramasse que lorsque l’on pêche à la verticale 😉

DSC00674

DSC00611 DSC00616 DSC00525 DSC00530 DSC00590