De l’or dans les ruisseaux

Mis en avant

Alors que la cohue de l’ouverture est passée et que les traces de pieds s’effacent dans le sable et la boue, c’est l’heure de retrouver la tranquillité des bords des rivières et des ruisseaux tandis que les truites reprennent leurs cachettes habituelles. Quand je recherche la truite, l’essentiel de ma pêche va se faire aux leurres : petits jerkbaits ou crankbaits et des petits shads ou finesse pour les leurres souples. Avec un tel choix de densités, de formes et de couleurs il y a de quoi faire face à toutes les situations. Qu’ils soient en mode alimentaire, attaque réflex ou défense de territoire, il y a toujours un leurre qui correspond à la situation.

DSC02076 DSC02068

Le niveau d’eau exceptionnellement haut de ce début de saison oblige à alterner entre leurres suspendings, coulants et plongeants. Pour ce faire, j’ai 2 incontournables : le Gunki Gamera 50 SP et le Chubby Minnow S 35 de chez Illex.

Le Gunki Gamera me sert de leurre de prospection, qui grâce à ses billes et sa nage erratique combiné a une récupération en « stop and go », fait bouger même les truites les plus apathiques. Si le poisson tape simplement dans le leurre ou se contente de suivre alors il est temps de passer en mode furtif. Je repasse alors avec le Chubby Minnow, qui a le gros avantage d’être silencieux, mais dont l’action totalement folle, déclenche même les truites les plus méfiantes.

DSC02036-001 DSC02039-001 DSC02069

Il ne faut pas hésiter à insister sur un poste prometteur où l’on a repéré un poisson. Pour faire mordre un poisson il faut être dans sa zone d’attaque, et moins le poisson à envie de bouger, plus cette zone se rétrécit. Le fait de déclencher ou non une touche, peut se jouer à un passage à quelques centimètres à droite ou à gauche de la zone d’attaque. Même si une truite viendra gober une mouche en surface, certaines fois, c’est à nous d’aller la chercher. La profondeur de ces postes oblige alors à sortir les grandes bavettes ou les leurres souples comme le Grubby Shad ou le Still Gun afin d’aller racler le fond. Petite astuce, je n’hésite pas à lester mes poissons nageurs avec des pastilles en tungstène afin de modifier leur densité et d’augmenter leur stabilité dans les fortes vaines d’eau.

DSC02071 DSC02028-001

La recherche de la truite est une pêche technique dont les principes sont l’observation et l’adaptation mais la récompense en est à la hauteur, car sous la surface, des lingots d’or nagent !

Tight lines et à bientôt au bord ou sur l’eau

Yannick Line, Guide de Pêche en Bretagne

Retour en Images sur le Salon de Nantes 2014

Mis en avant

Voici en bref et en images le stand Pezon & Michel et Gunki au salon de la pêche en mer de Nantes 2014: Grubby Shad, Itoka, Kairo, Shigeki…tous les stars étaient au rdv 😉

DSC_0359 DSC_0391 DSC_0358 DSC_0374 DSC_0375 DSC_0373 DSC_0388 DSC_0387 DSC_0386 DSC_0389 DSC_0384 DSC_0382 DSC_0390 DSC_0381 DSC_0379 DSC_0378 DSC_0385 DSC_0380 DSC_0392 DSC_0360 DSC_0393 DSC_0371

Retour en images sur le stand Pezon & Michel au Salon de Clermont-Ferrand

Mis en avant

Quelques photos du stand, de son montage, des produits et des animations 🙂

DSC01690 150196_398080513660782_725872372_n (1) DSC01689 942484_398080873660746_856695409_n DSC01688 2014-01-18 13.27.37 1011195_398080643660769_2134320724_n 1512182_206753476195904_668139309_o 2014-01-19 08.31.17 1043869_398080696994097_1733298063_n DSC01687 1604633_398080450327455_503736687_n 2014-01-16 11.03.19 2014-01-16 11.01.37 2014-01-16 11.01.10 2014-01-16 19.36.26 2014-01-16 19.36.39 2014-01-16 19.36.52

En live sur Fishing TV

Mis en avant

Cliquez sur l’image afin d’accéder au live de Fishing TV tourné lors du Salon de la Pêche de Clermont-Ferrand en compagnie de Frédérique Julian pour Pezon & Michel et les leurres Gunki

Capture d'écran 2014-01-20 14.54.26

Guidage « Verti en Vilaine »

Mis en avant

C’est un autre Olivier (cf. Guidage « Pike in the mist ») qui m’accompagnait à la pêche aujourd’hui. Autodidacte de la pêche en verticale, Olivier voulait faire un point sur sa technique et approfondir sa pratique. On commence avec les valeurs sûres en termes de couleur et de vibrations, mais la matinée est peu productive. Olivier prendra un sandre et en décrochera un beau. C’est uniquement après la pause repas que les choses plus sérieuses commencent avec un vrai pique d’activité au crépuscule. Une chose est certaine, Olivier maitrise la technique et malgré des poissons chipoteurs et peu mordeurs, il terminera sa journée avec pas moins de 7 poissons au compteur. Certes pas de monstres, mais vue les résultats des autres bateaux sur l’eau, l’activité des poissons et l’absence de paterne clairement identifiable, Olivier a vraiment bien pêché.

Tight lines et au plaisir de se recroiser au bord ou sur l’eau.

DSC01050 DSC01053 DSC01057 DSC01064

Atelier « Les jeunes ont la pêche » du 12 octobre

Mis en avant

Heureusement pour les poissons mais malheureusement pour nous, la météo apocalyptique nous a obligé à nous abriter pour cette séance. Ce n’était pas grave car la théorie est tout aussi importante que la pratique surtout avec le « passage de cannes » qui est prévu au mois de février. Un premier temps de travail a été consacré à la façon d’aborder un poste en fonction du vent, du soleil, du courant, de la température de l’eau… Puis, c’était l’heure de s’attaquer aux nœuds et montage de leurres et oui, ce n’est pas le tout d’avoir une belle canne, un beau moulinet et un super leurre si on ne sait pas relier le tout!  Ensuite, c’est le jeu des « 6 familles » de poissons qui allie concentration, fous rires et apprentissage des différentes espèces de poisson, leurs habitudes alimentaires… Pour terminer, concours de lancer sur cible car, ce n’est pas parce que l’on n’est pas au bord de l’eau que l’on ne va pas s’entraîner à lancer des leurres!

Rendez-vous le 16 novembre  pour traquer les habitants des cours d’eau de la région en espérant que la météo sera de notre côté!

DSC_0167 DSC_0169 DSC_0171 DSC_0173 DSC_0175 DSC_0179

Guidage du dimanche 13 octobre

Mis en avant

Le rendez vous fut pris avec Claude et Erwan pour aller traquer le brochet en bateau,  au programme de la journée grand soleil, la chance du débutant et un vrai moment convivial sur l’eau, le tout ponctué de décharges d’adrénaline signées Maître Esox.

Au réveil le thermomètre affiche 3°C, soit 10° de moins que la veille à la même heure ça, couplé au grand beau de prévu pour la journée, ne laisse rien présager de bon! Le temps de préparer le matériel, de sortir le bateau et Claude et Erwan arrivent. C’est autour d’un café bien chaud qu’Erwan m’annonce la bonne nouvelle du jour: il n’a jamais tenu de canne de sa vie ! C’est l’heure de vérifier si la fameuse chance du débutant sera fidèle à sa réputation. Claude, quand à lui, aucun souci, il est un pêcheur très expérimenté qui voyage et pêche beaucoup.

La première  heure se passe sans la moindre action mais me laisse le temps de coacher Erwan et c’est un véritable régal car, pour un total néophyte, chaque lancé est plus précis que le précédent et très rapidement on se concentre plus que sur les animations des leurres. Le soleil commence à réchauffer le plan d’eau, le vent ride la surface et les blancs commencent à bouger, je décale les dérives pour passer plus loin du bord, passe en revue les leurres jusqu’à trouver la bonne équation couleur-vibration et c’est enfin l’heure d’ouvrir les hostilités!

Claude + brochet au leurre

C’est Claude qui ouvre le bal avec un poisson correct et sans le savoir pose également le pattern de la journée. En effet, bien qu’étant sur un plan d’eau privé, ce jour-là les poissons réagissaient uniquement à un type de vibration et un coloris et ce n’est pas faute d’avoir essayé d’autres combinaisons, mine de rien, sans le leurre « good vibrations », on aurait pu très facilement louper la journée.  Erwan commence rapidement à faire la différence entre les touches (plutôt discrètes) et les algues jusqu’au moment où il se prend une vraie grosse claque dans la canne, malheureusement le poisson (60-70cm) se décrochera mais quand il se retourne vers moi je comprends de suite qu’il est accro! Et oui, méfiez-vous, la pêche est une drogue dure!

Claude + perche au leurre

Claude prendra pendant ce temps une perche correcte avant d’enchaîner plusieurs brochets. Erwan continue à décrocher tous ses poissons, je refais le point avec lui sur ses ferrage quand soudain je vois la Bushi XH se plier et Erwan envoyer « the » ferrage parfait et là le frein commence à chanter. C’est gros, mais soudain il m’annonce que le poisson s’est décroché, j’ai un doute, prends la canne en main et lui la repasse aussitôt, le poisson est juste tanké dans un herbier. Soudain il repart comme une fusée faisant  plier le carbone, hurler le frein et rendre un pêcheur totalement addict! Quelques instants plus tard le poisson est au sec et quel poisson, surtout pour le premier poisson de sa vie de pêcheur! Erwan est aux anges.

Claude & Erwann + brochet métré au leurre

La journée se passera ainsi ponctuée de touches, de décrochés, de sauts, de chandelles, de brochets qui repartent en nous arrosant copieusement, le tout sous un soleil radieux et dans une ambiance de franche rigolade. Claude mettra au sec plus d’une douzaine de poissons maillés (60 à 75 cm) mais c’est Erwan qui aura le brochet record (plus du mètre) de la journée. L’expérience de Claude lui a permis de réaliser une très belle pêche car les poissons n’étaient pas forcément actifs et ne répondaient qu’aux « bonnes vibrations ». Quand à Erwan, que dire à part que la chance du débutant fut fidèle à sa réputation, mais que j’ai aussi été bluffé par sa capacité d’adaptation à un sport (et oui la pêche est un sport!) qu’il n’avait jamais pratiqué. Merci à vous deux pour cette excellente journée sur l’eau.

Claude + brochet au leurre

Claude + brochet au leurre

Pêche du brochet

Atelier « les jeunes ont la pêche » du 21 septembre

Mis en avant

Aujourd’hui a eu lieu le premier atelier pêche pour les jeunes (à partir de 9 ans). Profitant du beau temps, c’est au bord du Blavet que le rendez-vous fut pris. Au programme de la matinée, pêche au leurres et découverte du milieu et ses habitants. A peine commencé et Tom décroche la première perche au petit crank (Gigan 39), puis c’est un brochet d’environ 40 cm qui sera pris au chatterbait. C’est Mathias qui prend la première perche (18 cm) au petit leurre souple (Grubby 5 cm) et pendant qu’il la sort de l’eau, Eloan se fait « voler » le trailer de son chatterbait par un « gros » brochet. On décide alors de prospecter une zone d’herbiers et très rapidement, Mathéo (toujours au Grubby 5 cm) attrape une perche de 25 cm cachée sur la bordure, Eloan l’imite et prend sur le même poste une autre perche avec le même leurre, puis c’est un festival de suivis et décrochés !  Juste au moment de partir Ewan décroche « LA » grosse perche (35-40 cm)  de la séance !

En fin de séance, les jeunes ont reçu leur carnet de captures et d’identification de poissons, afin qu’ils puissent y consigner leurs prises en fonction des espèces, leur  taille, le lieu de capture, la météo…et avec comme consigne de le remplir le plus possible d’ici le prochain atelier !

Prochain atelier qui aura lieu le samedi 11 octobre au bord de l’eau s’il fait beau ou en salle (nœuds, montages, concours de lancers…) si la météo n’est pas de la partie.

Atelier jeunes 21/09 + perche Atelier jeunes 21/09 + perche Atelier jeunes du 21/09 Eloan & Mathias + perche

Guidage domaine privé du 17 septembre

Mis en avant

Un peu de pluie, beaucoup de vent mais une journée de pêche dont Valéry et Jean-Robert se souviendront pendant longtemps! Ce ne sont pas moins de 30 poissons, quelques perches, mais surtout des brochets qui se sont laissés leurrer au cours de la partie de pêche, dont un de 70 cm, un de 75 cm, un de 80 cm et un du plus du mètre! Tous les poissons sont repartis grossir en prévision du prochain guidage sur ce plan d’eau d’exception, qui aujourd’hui avait pris des allures d’Irlande, tant au niveau de la météo qu’au nombre de poissons pêchés.

Brochet guidage 17/09 Brochet guidage 17/09 Brochet Guidage 17/09